Ordre des avocats

Urzh Alvokaded Kemper

Annuaire des avocats
 
Accédez à la liste complète

Vous recherchez un avocat en particulier ?
Tapez son nom dans le champ ci-dessous
ou utilisez le tri par ordre alphabétique.

Avocat : un professionnel de confiance

Dans une société fondée sur le respect de la justice, l'Avocat remplit un rôle éminent.

L'Avocat doit veiller au respect de l'Etat de droit et aux intérêts de ceux dont il défend les droits et libertés.

Le respect de la mission de l'Avocat est une condition essentielle à l'Etat de droit et à une société démocratique.

La mission de l'Avocat lui impose dès lors des devoirs et obligations multiples, appelés « déontologie ».

L' indépendance

Les devoirs incombant à l'Avocat lui imposent une indépendance absolue, exempte de toute pression.

Cette indépendance est aussi nécessaire pour la confiance en la Justice que l'impartialité du Juge.

Le secret professionnel

L'Avocat est le confident nécessaire du client.

L'Avocat doit respecter le secret de toute information confidentielle dont il a connaissance dans le cadre de son activité professionnelle.

Le secret professionnel est un devoir fondamental général et absolu de l'Avocat.

Cette obligation au secret n'est pas limitée dans le temps.

L'Avocat fait respecter le secret professionnel par les membres de son personnel et par toute personne qui coopère avec lui dans son activité professionnelle.

L'assurance professionnelle

La responsabilité professionnelle de l'Avocat est garantie par une assurance obligatoire souscrite par le Barreau.

Les maniements de fonds

Dans le cadre de son activité, l'Avocat reçoit des fonds pour le compte de ses clients.

L'Avocat a l'obligation professionnelle de déposer ces fonds auprès de la CARPA (Caisse de Règlements Pécuniaires des Avocats).

Toute remise ou retrait de fonds par l'Avocat pour le compte de son client est effectuée sous le contrôle de la CARPA.

 

avocat : une profession organisée 

 

Une tradition très ancienne veut que la profession d'Avocat soit organisée en barreaux autonomes.

Aux termes de l'article 1er du décret n° 91-1197 du 27 novembre 1991 organisant la profession d'Avocat, « les avocats établis auprès de chaque tribunal de grande instance forment un barreau. Le barreau comprend les avocats inscrits au tableau. »

Le Barreau est doté de la personnalité morale.

Cette personne morale a une administration collective : le Conseil de l'Ordre.

Le Conseil de l'Ordre est composé de 18 membres, tous avocats inscrits au Barreau de Quimper.

Le Conseil de l'Ordre a pour attribution de traiter de toute question intéressant l'exercice de la profession au sein du Barreau et de veiller à l'observation des devoirs de l'Avocat ainsi qu'à la protection de ses droits.

Le Conseil de l'Ordre est présidé par un Bâtonnier.

Outre la présidence du Conseil de l'Ordre, le Bâtonnier représente le Barreau dans tous les actes de la vie civile et auprès des différentes autorités. Il prévient ou concilie les différends d'ordre professionnel entre les membres du Barreau, et instruit les réclamations formées par les tiers. Il peut ainsi être un intermédiaire entre un Avocat et son client, en cas de différend.

Les membres du Conseil de l'Ordre et le Bâtonnier sont élus par l'ensemble des membres du Barreau, qui forme son Assemblée Générale. Ils sont soumis à renouvellement régulier.


Serment que prête tout avocat avant
d’exercer sa profession. Il constitue
le fondement de sa déontologie.

Je jure comme Avocat d’exercer mes fonctions avec dignité,
conscience, indépendance, probité et humanité.


La maison des avocats du barreau de Quimper

7, rue du Palais - 29000 QUIMPER
Téléphone : 02.98.53.67.34
Télécopie : 02.98.53.67.69

Partenaires - Mentions légales
© Conception : Gwendall Mavic
© Développement : SN Texier